Patrim : un nouvel outil d’évaluation de patrimoine immobilier

Patrim : un nouvel outil d’évaluation de patrimoine immobilier
Rate this post

Le Ministère de l’Economie et des Finances a récemment annoncé la mise en place de « Patrim », un outil en ligne d’évaluation de patrimoine immobilier pour les particuliers.

A quoi sert Patrim ?

D’après Bercy, Patrim sera opérationnel au dernier trimestre 2013. L’objectif du dispositif est d’éviter que les particuliers sous-évaluent leurs biens, par exemple lors d’une déclaration d’ISF ou de succession. Cela permettrait également aux intéressés de ne pas avoir de mauvaise surprise en cas de contrôle fiscal.

Patrim : un outil désavantageux pour les propriétaires ?

Si Patrim part d’une bonne intention, il inquiète d’ors et déjà Jean-François Buet, président de la Fédération NAtionale de l’Immobilier (FNAIM). Ce dernier soulève le problème de la fiabilité d’un tel procédé :

« Rappelons tout d’abord que Patrim est un site Internet qui permet à un propriétaire de connaître la valeur que les services fiscaux attribuent à son bien immobilier. Pour cela, il va indiquer certains critères, comme l’adresse du bien, l’étage, etc… Et le site lui indiquera une estimation en ligne de son bien, à partir des statistiques de transactions de biens comparables déjà vendus dans le même quartier. En fait, tout est dans le mot « comparables »: car deux appartements, même « comparables », peuvent avoir une valeur totalement différente selon certains critères non pris en compte par Patrim! »

Pour le patron de la FNAIM c’est clair : rien ne peut remplacer un expert pour évaluer un bien immobilier. Pire encore, Jean François Buet souligne sa crainte que les données que les particuliers livrent à Patrim puissent être exploitées par le fisc, au désavantage des propriétaires.

Un outil qui ne fait donc pas l’unanimité, avant même qu’il ne soit mis en place…