De nouvelles primes pour la rénovation thermique des logements

L’Etat a annoncé qu’il distribuerait 95 000 primes destinées à effectuer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de logements particuliers.

A qui s’adresse ces primes ?

Cette prime sera octroyée aux particuliers sous conditions de ressources : elle s’adresse aux ménages aux revenus modestes exclusivement. Le seuil des ressources à ne pas dépasser n’a cependant pas encore été précisé. Le bien immobilier faisant l’objet des travaux doit impérativement être une résidence principale habitée depuis au moins deux ans. Les travaux devront obligatoirement être effectués par des professionnels, ce qui empêche les bénéficiaires de l’aide d’utiliser ces fonds autrement que ce pour quoi ils ont été octroyés.

Les travaux doivent concerner :

L’isolation (murs, fenêtres, toitures)

L’installation d’équipements de production d’énergie (comme des panneaux photovoltaïques) ou l’installation de chauffes-eau ou chauffages

Incertitudes quant modalités précises de l’aide

En mars, la ministre du logement Cécile Duflot avait annoncé un montant d’environ 1 300 euros pour cette aide. Un chiffre qui n’a pas été confirmé depuis. Les conditions de ressources pour l’octroi de cette indemnité devraient également être précisées bientôt.

Elle devrait en théorie être cumulable avec le PTZ+ et le Crédit d’impôt développement durable, mais pas avec les aides de l’Agence Nationale de l’habitat (Anah).