3ème trimestre 2013 : perspectives sur le crédit immobilier

3ème trimestre 2013 : perspectives sur le crédit immobilier
Rate this post

Les taux des crédits immobiliers ont entamé une lente remontée, après avoir atteint un plancher historique en juillet 2013, avec un taux moyen établi à 2,89%. D’après l’observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen pour octobre 2013 est de 3,07%. Quelles perspectives pour les acheteurs et investisseurs ?

La conjoncture est compliquée. Deux événements viennent perturber l’évolution des taux d’intérêts des crédits à l’habitat :

Jeudi 7 novembre, la Banque Centrale Européenne (BCE) a abaissé son taux directeur de 0,5% à 0,25%, un taux exceptionnellement bas. Il s’agit une première vue d’une bonne nouvelle pour les taux des crédits immobiliers, car les baisses des taux directeurs au niveau européen ont souvent pour conséquence une baisse généralisées des taux d’intérêts des banques européennes.

Vendredi 8 novembre, l’agence de notation américaine Standard & Poors a dégradé la note de la France de AA+ à AA. C’est la deuxième fois que l’agence dégrade la note de la France cette année. On se souvient de l’inquiétude qu’avait causé la perte du triple A, signifiant alors la bonne santé financière de l’Etat français. Concrètement, cela signifie que l’Etat devra lui-même souscrire des emprunts à des taux plus élevés, étant considéré comme moins solvable qu’auparavant. C’est une mauvaise nouvelle pour l’ensemble de l’économie française.

Face à ces deux événements aux effets contradictoires, les spécialistes ne se prononcent pas trop sur l’évolution des taux des crédits immobiliers. Avec un taux moyen pour l’accession de 3,07% dans l’ancien et 3,08% dans le neuf en octobre 2013, les taux restent à un niveau significativement bas. Une remontée brusque ne semble toujours pas de mise pour le moment.